La notion de Beauté est-elle innée ou acquise ? L'art peut-il réparer un cerveau endommagé ? Prof Idan Segev vous répond !

April 4, 2018

En 1981, la découverte de la Vénus de Berekhan Ram à Jérusalem secoue le monde scientifique et artistique : la pierre serait une création d'un homme de Néandertal, datant de plus de 230,000 avant notre ère !  Une révélation qui prouverait que l'Homo Sapiens serait "né" avec la capacité d'imaginer des oeuvres d'art; postulat qui sert aujourd'hui de base aux scientifiques spécialistes du cerveau. 

 

La notion de Beauté est-elle innée ou acquise ? Pourquoi aime-t-on l'art ? L'art peut-il réparer un cerveau endommagé ?

 

Prof Idan Segev, directeur du département de Neurobiologie au Edmond and Lily Safra Center for Brain Sciences (ELSC) à Jerusalem, collaborateur du Blue Brain Project qui cherche à comprendre le cerveau, et auteur de la publication collective Brain and Art, répond à nos questions lors d'un événement organisé par le Brain Circle UK à la White Cube Gallery de Londres. 

 

>> A écouter aussi: Comment détermine-t-on la valeur d'une oeuvre d'art ? Les chefs-d'oeuvre et leur prix expliqués par le directeur du département d'art moderne chez Sotheby's.

 

Ecoutez le prof Idan Segev en cliquant sur le lecteur ci-dessous - interview en anglais (14 min). 

 

  

 

 

>> L'artiste Michael Rakowitz dévoile à Londres une reconstitution à l'identique du Lamassu de Mossoul détruit par l'Etat Islamique. A ceci près.

 

Diaporama d'oeuvres d'art aidant les scientifiques à comprendre le cerveau:

 

 

 

Extrait de Common Emotions de la troupe de danse de Yasmeen Godder, qui collabore avec des danseurs atteints de la maladie de Parkinson. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Wim Delvoye, l'art contemporain et BRAFA: l'artiste belge livre sa - surprenante - recette du succès

1/10
Please reload

News
Please reload

Archive