Festival du Cinéma Américain de Deauville 2019: la fin d'un mythe ?

September 15, 2019

Robert Mitchumde Niro, Elizabeth Taylor, Pierce Brosnan, Johnny Depp... depuis 45 ans les stars du grand écran défilent sur les planches de Deauville à l'occasion du Festival du Cinéma Américain. Lourdement concurrencé par la Mostra de Venise, le festival made in France s'essouffle, mais propose encore parfois quelques pépites.

 

Le Jury, présidé cette année par Catherine Deneuve, était composé d'un groupe assez éclectique allant de Gaspard Ulliel à Valeria Golino et OrelSan

 

Parmi les lauréats, on note Les Misérables de Ladj Ly, sur les manifestations de 2005 dans une cité de la banlieue parisienne, qui avait déjà raflé le Prix du Jury à Cannes, et Bull d'Annie Silverstein, qui remporte le Prix de la Fondation Roederer et le Grand Prix du Jury

 

Le jury du festival sur le tapis rouge avant la cérémonie de clôture. © Daniel FOURAY

 

 

Mention spéciale pour les réalisateurs de The Peanut Butter FalconTyler Nilson et Michael Schwartz, absents lors de la cérémonie de remise du Prix du Public, qui ont proposé une danse de la victoire déjantée en guise de remerciements. 

 

L'actrice Kristen Stewart s'est quant à elle vu remettre le prix du Deauville Talent Awards, célébrant une filmographie déjà bien remplie allant de Twilight à Certain Women en passant par Café Society. Très émue, Stewart a reçu le prix des mains d'Olivier Assayas, avec qui elle avait déjà travaillé sur Personal Shopper, Prix du Meilleur Réalisateur à Cannes. 

 

Kristen Stewart inaugure son nom sur les planches de la plage de Deauville. © Daniel FOURAY

 

Kristen était aussi venue présenter son dernier film Seberg. L'opus de Benedict Andrews retrace la vie de l'actrice et activiste Jean Seberg, poursuivie par le FBI pour son soutien au mouvement des Black Panther. Le film sort au UK en octobre 2019.  

 

>> La réalisatrice Kelly Reichardt se confie sur la place des femmes dans la société et sa collaboration avec Kristen Stewart, Michelle Williams, Laura Dern et Rosanna Arquette sur le film Certain Women.

 

Le festival se clos avec la projection du dernier film d'Olivier Assayas, Cuban Network, qui suit le destin d'espions et leurs familles - joués par Edgar Ramirez, Pénélope Cruz et Gael García Bernal -ayant infiltré des groupes d'exilés Cubains anti-Castro à Miami, au milieu des années 1990. Un film choc qui essuie déjà des critiques pour apologie du terrorisme. Réalisé par un Français et tourné en espagnol, Cuban Network devrait aussi donner du fil à retorde aux défenseurs du festival "américain". 

 

>> Ecoutez l'interview du réalisateur Olivier Assayas, primé à Cannes pour son film Personal Shopper, avec Kristen Stewart. 

 

 

Please reload

Featured Posts

Grâce à Dieu: le dernier film de François Ozon provoque la panique au sein de l'Eglise.

1/10
Please reload

News
Please reload

Archive