Elmgreen & Dragset: piscine désaffectée et météorite sur trampoline. Oui, c'est de l'art !

October 28, 2018

De la place Vendôme aux murs de la galerie Perrotin à Paris en passant par la Whitechapel Gallery de Londres, les artistes Elmgreen & Dragset sont partout.

 

Le danois Michael Elmgreen et le suédois Ingar Dragset décomposent à grande échelle les travers de notre société. Politique, sexualité, capitalisme, marché de l'art ... les oeuvres du duo happent le spectateur avec une ironie déconcertante pour poser des questions délicates. 

 

Leur dernière participation pour le programme Hors-Les -Murs de la FIAC!, To Whom It May Concern, ne déroge pas à la règle. Les 100 étoiles de mer échouées sur la place Vendôme à Paris sont pensées comme un clin d'oeil au land art, contrepied ludique des sculptures monumentales généralement de rigueur pour les grandes commandes publiques. Ces organismes fragiles servent habituellement de jauge de l'état de pollution des fonds marins, une allusion aux récents accords sur l'environnement signés à Paris. L'installation se pose alors comme un appel à la révolution à l'endroit même où Gustave Courbet incitait les Républicains à détruire la colonne Trajane, avant de terminer en prison, lors de la Commune de 1971. Sous les pavés, la plage. 

 

Avec This is How We Bite Our Tongue, le duo transforme le rez-de-chaussée de la Whitechapel Gallery de Londres en une vaste piscine municipale désaffectée. Un commentaire acerbe sur la gentrification de la capitale, et doigt d'honneur à peine camouflé à l'ancien maire de la ville, Boris Johnson

 

>> Sur le thème du land art: cliquez ici pour entendre l'artiste Ugo Rondinone, qui installe une sculpture géant sur le parvis de la Tate Liverpool.

 

Ecoutez le célèbre duo Elmgreen & Dragset parler d'humour noir, de gentrification, et de pistolet en plastique. (15 min)

 Téléchargez gratuitement ce podcast - et d'autres - sur iTunes.

 

 

    

Elmgreen & Dragset travaillent ensemble depuis 1995, évoluant à la frontière entre l'art, l'architecture, et la performance. Ils utilisent l'humour et l'absurde de manière récurrente pour scruter le monde dans lequel nous vivons. Ils se font connaître avec Prada Marfa, une fausse boutique de luxe installée en plein coeur du désert au Texas. Leur pavilion pour la Biennale de Venise en 2009 fait sensation en recréant la maison d'un collectionneur fictif... retrouvé noyé dans sa piscine. 

 

>> Marina Abramovic, pionnière de la performance artistique, a une vision très différente d'Elmgreen et Dragset sur le rôle des femmes dans la société - vision parfois qualifiée de choquante. Vous êtes d'accord avec qui ? Cliquez pour écoutez l'interview de Marina Abramovic et décidez pour vous-même !

 

Diaporama des oeuvres d'Elmgreen & Dragset

 

 

 

This Is How We Bite Our Tongue est à la Whitechapel Gallery de Londres jusqu'au 13 janvier 2019.  

To Whom It May Concern est visible sur la place Vendôme jusqu'au 2 novembre 2018, avant de rentrer dans la Collection Dragonfly au Domaine des Etangs à Massignac en Charentes.

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Entretien avec Sir Antony Gormley sur sa collaboration avec BTS, stars de la K-Pop

1/10
Please reload

News
Please reload

Archive