Fred Wilson: "un artiste ne peut pas se permettre de développer un complexe du Messie"

March 27, 2018

 

L'artiste Fred Wilson se défini comme un américain d'origine africaine, européenne et amérindienne. La notion d'Identité - et de réexamination de l'histoire - est récurrente dans son travail. 

 

Après avoir représenté les USA à la Biennale de Venise en 2003 et rejoint le comité administratif du Whitney Museum à New York en 2008, Fred Wilson propose Afro Kismet, sa première exposition personnelle en Angleterre à la Pace Gallery de Londres. En manipulant le spectateur, Wilson l'invite à remettre en question ses certitudes, mettant en lumière les oubliés de l'Histoire. 

 

 Afro Kismet est une adaptation du travail de Wilson pour la Biennale d'Istanbul 2017, curatée par le duo d'artistes Elmgreen & Dragset. 

 

Les musées nous manipulent-ils ? Rencontre avec Fred Wilson pour parler d'héritage culturel, d'humour, et de "complexe du Messie". - en anglais -  9 min

 

 

 

 

 

 

>> Sur le thème de l'histoire de l'art revisitée, écoutez aussi l'artiste Tacita Dean parler de son travail pour la Royal Academy, La National Portrait Gallery et la National Gallery 

 

Un artiste, une oeuvre: Fred Wilson décode en image Black is Beautiful, un panneau inspiré des céramiques Iznik du XVIème siècle. 

 

 

>> A découvrir: l'artiste Cerith Wyn Evans, nommé pour le Hepworth Prize for Sculpture, parle de l’influence de Marcel Duchamp, de langage, de code morse, et de destruction du patrimoine mondial par ISIS.

 

Panorama de quelques oeuvres de Fred Wilson

 

 

>> sur le même thème 

 

Afro Kismet est à la Pace Gallery de Londres jusqu'au 27 April, 2018. L'exposition voyage ensuite à New York. 

 

 

Please reload

Featured Posts

Grâce à Dieu: le dernier film de François Ozon provoque la panique au sein de l'Eglise.

1/10
Please reload

News
Please reload

Archive