Le peintre espagnol Murillo sort de l'ombre de Velázquez

March 15, 2018

L’artiste espagnol Bartolomé Esteban Murillo est né à Séville en 1618. Principalement connu pour ses oeuvres religieuses et peintures d’enfants des rues, La National Gallery de Londres met en lumière les autoportraits de l’artiste.

 

Suivez la commissaire Letizia Treves à travers l’exposition Murillo, The Self Portraits pour en savoir plus sur le Siècle d'Or sévillan, l’influence de Diego Velázquez et de l'art baroque dans le travail du peintre, la technique du trompe-l’oeil et pourquoi Murillo est tombé en désuétude avant d’être redécouvert.

 

>> Si Murillo n’a jamais quitté l’Espagne, saviez-vous que les Impressionnistes s’étaient quant à eux exilés à Londres ? Pour tout connaitre sur cet incroyable périple et les conséquences du voyage sur la production des maîtres comme Monet ou Daubigny, cliquez-là !

 

Pour entendre la commissaire de la National Gallery parler de Murillo, cliquez sur l’audio ci-dessous: 

 

 

 

 

 

Petit aperçu de l’exposition Murillo, The Self-Portraits 

 

 

 

>> A chacun son modèle: Murillo était fasciné par Velázquez; l’artiste contemporain gallois Cerith Wyn Evans est un vrai geek de Marcel Duchamp. Voilà pourquoi.

 

Murillo, The Self-Portraits est à la National Gallery de Londres jusqu’au 21 mai 2018.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Grâce à Dieu: le dernier film de François Ozon provoque la panique au sein de l'Eglise.

1/10
Please reload

News
Please reload

Archive