La Monnaie de Paris vous invite à faire le ménage

November 13, 2017

California Institute of the Arts, 1972. Lassées du sexisme ambiant, les artistes Judy Chicago and Miriam Schapiro montent Womenhouse, une série d'installations et de performances qui formeront la 1ère exposition d'Art féministe.

 

La Monnaie de Paris reprend aujourd'hui l'idée de la maison comme espace genré, et transporte le débat hors-les-murs pour s'intéresser à la place de la femme dans l'espace public. Un sujet tristement d'actualité à l'heure des #metoo et autres #balancetonporc. Women House met en scène le travail de 40 femmes artistes, de l'échiquier ménager de Rachel Whiteread, en passant par les photos de Cindy Sherman, une Nana de Niki de Saint Phalle et une araignée monumentale de Louise Bourgeois. 

 

>> Ecoutez aussi l'interview de Camille Morineau sur l'exposition "A pied d'oeuvre(s)", à la Monnaie de Paris. 

 

L'exposition est aussi l'occasion de rendre hommage à l'historienne de l'Art et féministe Linda Nochlin, décédée le mois dernier, et au Maldòn du groupe Zouk Machine, qui en 1989 en avait aussi marre de devoir tout nettoyer, balayer, astiquer... et avouait qu' An kaz la, ka rété Ka santi mwen kon si an prizonyé (Je reste à la maison/ Et je me sens emprisonnée). 

 

Alors en attendant la révolution, la vraie, Camille Morineau, directrice de la Monnaie de Paris, vous emmène à travers les salles de cette belle exposition ouverte jusqu'au 28 janvier 2018. 

 

Ecoutez l'interview de Camille Morineau

  

 

 

Regardez notre diaporama de l'exposition 

 

 


 

Please reload

Featured Posts

Grâce à Dieu: le dernier film de François Ozon provoque la panique au sein de l'Eglise.

1/10
Please reload

News
Please reload

Archive