Le Festival du Cinéma Américain de Deauville récompense un fantôme

September 19, 2017

 

Le 43ème Festival du Cinéma Américain de Deauville récompense A ghost story de David Lowery, avec Casey Affleck et Rooney Mara

 

Le film raffle à lui seul trois prix, dont le Prix de la Révélation, le Prix du Jury et le Prix de la Critique.

 

Michel Hazanavicius, president du jury cette année et assisté de Benjamin Biolay, Emmanuelle Devos et Charlotte le Bon pour ne citer qu'eux, a été séduit par ce film de fantôme à la cinématographie impeccable et qui parle de deuil, de mémoire et surtout de poésie. Le réalisateur David Lowery avoue d'ailleurs avoir été influencé par les contes fantastiques japonais d'Hayao Miyazaki, comme le magnifique Voyage de Chihiro (Spirited Away).  Si certaines scènes sont péniblement lentes, on sort de la salle comme étrangement apaisé, voire flottant -et avec la confirmation que Casey Affleck est un acteur au nom de famille désormais plus bankable que son frère Ben

 

>> Fan de fantôme... écoutez aussi notre interview d'Olivier Assayas, réalisateur du glaçant Personal Shopper avec Kristen Stewart.

 

Mention spéciale lors du festival pour le très mauvais documentaire de Jean-Baptiste Thoret, qui s'est donné pour mission d'expliquer l'Amérique de Trump à travers l'âge d'or des années 1960-70 en un peu plus de 2 -interminables- heures. Une tentative sans queue ni tête au titre prophétique: We Blew It. On serait tenté de répondre - Yes you did

 

A Ghost Story est en ce moment sur les écrans au UK. 

Regardez la bande annonce du film

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Grâce à Dieu: le dernier film de François Ozon provoque la panique au sein de l'Eglise.

1/10
Please reload

News
Please reload

Archive