Whitney Houston: le biopic choc

June 6, 2017

 

Après Biggy & Tupac et Kurt & Coutrney, le réalisateur Nick Broomfield s'attaque à la légende Whitney Houston. Can I Be Me brosse le portrait d'une star en proie à ses démons et... spoiler... une sexualité controversée. 

 

Fille des quartiers

 

Fille des "quartiers" et enfant de choeur dans l'église où officie sa mère, Whitney est très vite poussée sur le devant de la scène par cette dernière. 

 

A coup d'extraits inédits et bouts de concerts live en gros plan, le biopic suit la star depuis ses débuts, de son ascension fulgurante à sa descente aux enfers tout aussi vertigineuse. Icône à la voix exceptionnelle, Whitney Houston se révèle surtout en écorchée vive: pour elle, être une superstar implique de garder le contrôle de son image sociale. Quitte à souffrir en silence. 

 

"I want to fuck you" - Serge Gainsbourg

 

On se souviendra de la violence de Serge Gainsbourg, prédateur sexiste en plein direct dans l'émission de Michel Drucker, qui tente tant bien que mal de rattraper le coup : 

 

Drucker - Il a dit qu'il voulait vous offrir des fleurs

Gainsbourg - Pas du tout. J'ai dit "I want to fuck you". 

Whitney - ...

 

Au-delà des affronts publics qu'elle essuie sans broncher, Whitney doit surtout se battre contre son propre camp. Au sommet de la gloire, alors qu'elle est en compétition pour un Soul Train Music Awards, qui récompense les talents Afro-Américains, la fille des quartiers pauvres du New Jersey se fait siffler comme une vendue.

Côté famille ça n'est guerre mieux: sa mère Cissy Houston, aimante, est aussi un manager ambitieux, tandis que son mari, le chanteur Bobby Brown, est un bad boy volage. Il y a aussi leur fille Bobby Kristina, à qui Whitney voue un amour sans limite et que chaque séparation déchire un peu plus. 

 

S'ils avaient accepté Robyn, Whitney serait encore en vie

 

Et puis il y a Robyn Crawford.   

 

Robyn est l'amie d'enfance de Whitney, toujours à ses côtés et qui la protège dans l'ombre... d'un peu trop près. Ce qui n'est pas du goût de Cissy, et encore moins de Bobby Brown. Jusqu'au jour où il a fallu choisir entre amour et carrière. L'histoire montrera que Whitney a fait le mauvais choix.

 

Après un passage en rehab loin des projecteurs, Whitney Houston meurt noyée dans son bain à l'âge de 48 ans. Sa fille Bobby Kristina fera de même 3 ans plus tard, en 2015, à l'âge de 22 ans. 

 

Can I Be Me est un documentaire touchant qui gratte sous les paillettes d'une Amérique en proie aux mêmes contradictions que sa superstar. Can I Be Me était au départ une phrase fétiche de Whitney debutante cherchant son style. Au final, c'est un cri du coeur que la chanteuse n'aura jamais osé imposer. 

 

>> De la difficulté de se livrer au public... Ecoutez aussi notre interview de la chanteuse Lou Doillon

 

Regardez le trailer du film Can I Be Me

 

 

Can I Be Me de Nick Broomfield et Rudi Dolezal était présenté au Tribeca Film Festival. 

Le film sort sur les écrans au UK le 16 juin. 

 

Ne ratez pas la première du film le 11 juin avec un performance Live retransmise au cinéma de Michelle John au Sheffield Doc/Fest. Pour acheter vos billets, cliquez là : www.whitneyhoustonfilm.com 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Grâce à Dieu: le dernier film de François Ozon provoque la panique au sein de l'Eglise.

1/10
Please reload

News
Please reload

Archive