Le Designer Maarten Baas dévoile la série "Carapace"

January 26, 2017

Né en 1979 et sorti de la très select Design Academy Eindhoven en 2002, Maarten Baas se fait remarquer dès sa sortie d'école avec Smoke, une série de meubles brûlés à la torche. Le succès est instantané et Baas décroche un solo-show, Where There’s Smoke, à galerie Murray Moss de New York deux ans plus tard. 

 

Viendront ensuite les collections Clay de 2006 (des chaises à l'apparence fragile, comme dessinées par un enfant de 5 ans), Grandfather Clock en 2009 (où le grand-père de petit qui a dessiné les chaises serait enfermé dans l'horloge du salon, et sommé d'écrire le passage des heures au stabilo), et enfin Carapace en 2016 (qui fait lien évident entre la carapace d'un scarabée et une commode). 

 

 

 

 

Pour ceux qui n'auraient jamais croisé le travail de ce Hollandais bourré de talent (shame on you) la Carpenters Workshop Gallery vous remet rapidement à niveau avec l'exposition Run & Hide, qui ouvre ses portes le 27 janvier en plein coeur de Mayfair à Londres. 

 

Vous y verrez surtout des oeuvres en édition -très- limités et -très- chères... en attendant la grande retrospective au Groninger Museum en Hollande à partir du 18 février.   

 

Regardez la video de Sweeper's Clock, de la série Real Time de 2009:

  

 

 

>> Lisez l'interview exclusive de l'icône du Design Sir Terence Conran (en anglais)

 

 

Maartin Baas, Run & Hide

Carpenters Workshop Gallery

jusqu'au 3 mars 

  

 

Please reload

Featured Posts

Grâce à Dieu: le dernier film de François Ozon provoque la panique au sein de l'Eglise.

1/10
Please reload

News
Please reload

Archive